Portrait de Mehdi CHALABI

Publié le 16/06/2020

Dans le contexte actuel nous avons souhaité mettre en avant divers intervenants du football régional sur proposition des districts et de la Ligue. Aujourd’hui nous nous rendons dans l’Yonne pour découvrir un entraîneur heureux : Mehdi CHALABI. 

Bonjour Medhi, Tout d’abord comment allez-vous ?

Ca va très bien, merci.

Comment s’est passé votre confinement ?

Il s’est relativement bien passé, j’ai la chance d’habiter en maison donc avec un extérieur c’était plus sympa.  J’ai également eu un peu de télétravail et pu garder un contact et échanger au niveau du foot que ce soit avec les joueurs, les coachs ou le président.

Pouvez-vous nous parler de votre parcours de joueur et d’entraîneur ?

J’ai commencé à 6 ans à Villeneuve/Yonne (89). Je suis parti à 12 ans au FC SENS club avec lequel j’ai évolué en seniors jusqu’à l’âge de 27-28 ans. On a fait 9 saisons en National 3. Puis, j’ai rejoint Paron en R3, il y a 7 ans maintenant. À l’époque, c’était encore l’APL, déjà présidé par Alain CHABOTEAU. On a réalisé des accessions tous les ans jusqu’à la DH. Après une année avec Claude BARRÉ, j’ai repris le coaching avec Charles BAUWENS en duo. J’avais déjà été éducateur au FC SENS avec les jeunes surtout (U13, U15, U17, U18). C’était, en revanche, ma première expérience senior à Paron.

Comment avez-vous réussi à garder une continuité dans vos entraînements pendant le confinement ?

Nous avons un groupe sur What’s app, avec tous mes joueurs. Cet outil, m’a permis de continuer de passer des séances, de prendre des infos ou tout simplement de garder un contact avec eux. J’avais également lancé des petits défis où ils pouvaient faire passer leur performance en vidéo. Avec ces dernières, il y avait un double objectif : continuer de travailler pour ne pas perdre ce qu’ils avaient acquis tout au long de la saison (physiquement surtout) et mettre en place des exercices ludiques et conviviaux.

Votre équipe, à l’issue de sa très belle saison, va monter en N3. Qu’est-ce que cela représente pour vous ?

C’est un truc extraordinaire pour le club et la ville, ça n’est jamais arrivé. Pour une petite ville, c’est génial. C’est une juste récompense pour tout le travail effectué par les joueurs, les coachs et les bénévoles. Le président, qui avait lancé le projet il y a plus de 7 ans, l’avait annoncé dès le début. Il avait donné comme objectif de monter de promotion de district en National 3. Tout le monde le prenait pour un fou mais il a eu une belle revanche. Ça faisait 3-4 saisons que nous flirtions avec la montée et ça s’est enfin produit. C’est vraiment une belle récompense pour le club des petits jusqu’aux grands.

Qu’emporteriez-vous sur une île déserte ?

Ma femme et mes enfants.

Quel est votre meilleur souvenir sur les terrains ?

En tant que joueur, l’un de mes meilleurs souvenirs c’est quand nous avons été en Corse avec le FC SENS puisqu’on accédait tout de même en National 3. Mais, au vu du contexte c’était l’un des plus mauvais aussi.

En tant qu’entraineur, et même si j’ai apprécié toutes mes saisons de coaching, je mettrai en avant cette saison qui se termine avec une montée en N3. Derrière cette récompense il y a tout le travail effectué par tout un club.

Si vous étiez un plat, vous seriez lequel ?

Je dirais, mon plat préféré : les épinards à la crème avec des escalopes.

Si vous pouviez retourner dans le passé, que changeriez-vous ?

Non, je suis content de la vie que j’ai aussi bien professionnellement que personnellement. Je ne suis pas quelqu’un qui a des regrets donc je n’ai rien a changer.

Vous vous voyez comment dans 10 ans ?

J’espère quand même un peu plus en famille et toujours au bord des terrains pour encourager mon fils.

Qu’est-ce qu’il y a ou qu’est ce qu’il y avait d’original dans votre sac de foot ? 

J’avais toujours mon slip porte bonheur pour le match.

Quel endroit de notre région préférez-vous?

Je n’en ai pas en particulier, j’aime le secteur où je vis (Yonne).

Quelle est votre occupation favorite ?

Jouer au foot.

Quelle serait votre destination de rêve ?

Le Canada.

Soirée en tête à tête avec Zinedine Zidane, que faîtes-vous ?

Vous touchez un point sensible car j’aurai plein de questions à lui poser. Je ne suis pas quelqu’un qui, devant une star, va être bloqué ou subjugué par l’émotion mais Zizou c’est quand même particulier.

Quelle chanson/chanteur vous file la pêche à coup sur ?

Je dirais à l’ancienne : IAM.

Le meilleur joueur contre ou avec qui vous avez joué/arbitré/coaché ?

L’un des meilleurs joueurs avec lequel j’ai joué, je dirais, assez facilement, Bacary SAGNA. Nous avons joué ensemble dans les catégories » Jeunes ».

Que peut-on vous souhaiter pour la saison prochaine ?

Un maintien le plus rapidement possible et que tout se passe bien pour cette nouvelle saison

Merci du temps que vous m’avez accordé.

Merci à vous.

Article LIGUE

Par Audrey Janvier

Articles les plus lus dans cette catégorie