« C’est un vrai travail collectif »

Publié le 23/03/2018

Dans le cadre du Programme Éducatif Fédéral, nous nous sommes rendus ce mercredi 21 mars 2018 au club du FC Gâtinais-en-Bourgogne, situé dans le petit village de MONTACHER-VILLEGARDIN, où nous avons interviewé Gregory BERNET, Responsable U10/U11 et Mathieu BRUNIN, Responsable des U18.

En quelle année a été créé le club ?

Mathieu et Gregory : Le nom « F.C.G.B », c’était à partir de 2015. Avant, c’était le Foot Entreprise de l’usine SENOBLE. Il y a ensuite eu une entente avec MONTACHER en 2010 puis nous avons fusionné pour devenir le FCGB, donc en 2015.

Depuis quand en faites-vous partie ?

Mathieu : je suis arrivé au club en 2015

Gregory : ça doit faire 17 ans que j’y suis…

Quand le club a-t-il adhéré au P.E.F ?

En 2016 !

Quelles sont les actions mises en place par le club ?

Mathieu : nous avons fait tout plein d’actions pour tous les publics et les tranches d’âge que l’on a au sein du club. Certaines autour de l’environnement, le thème de la santé, du fair-play, de la citoyenneté. Nous essayons d’aborder tous les thèmes tout au long de l’année sur les différentes catégories. Notamment sur nos stages foot pendant les vacances.

Mathieu, vous êtes en charge des U18. Quelles actions ont été ou seront effectuées ?

Mathieu : nous avons mis en place une action autour de la santé, sur tout ce qui est lié à l’alimentation et l’hydratation dans le foot.

On va mettre en place sur le prochain stage, une action sur le thème de l’arbitrage, avec nos arbitres ! Nous avons 3 arbitres au sein du club dont un nouveau qui vient d’obtenir l’examen, Lorenzo. C’est un jeune U19, il effectuera son 3ème match ce samedi 24 mars…

Aussi, une action qui arrivera en fin d’année où l’on expliquera tout le parcours d’éducateur.

Gregory, que se passe-t-il avec les U10/U11 ?

Gregory : Nous avons effectué l’action comment « préparer son sac » puis un atelier sur les lois du jeu. Nous allons passer au thème de la santé. Je vais réfléchir sur ce que l’on pourrait faire ensuite…

Sur les plus petites catégories, qu’a-t-il été réalisé ?

Mathieu : Chez les tout petits, nous avons fait les actions sur les règles de vie, les règles de base. Dire bonjour, au revoir, faire son sac et apprendre à faire ses lacets…

Chez les U13, nous avons travaillé lors du dernier stage sur le fairplay, les lois du jeu, l’arbitrage.

Nous avons la chance d’avoir un pompier volontaire parmi nos dirigeants, qui est intervenu auprès de nos U15 afin d’enseigner les premiers gestes de secours pendant le stage.

Donc à chaque stage, un thème différent ?

Mathieu : c’est ça ! Nous faisons lors des vacances scolaires un stage d’une durée de 2 jours, où nous demandons 5€ par enfant. L’argent récolté va dans une association. La dernière fois, c’est parti à l’Hôpital Necker… Nous sommes en train de voir avec eux pour avoir une banderole. Nous avons eu des remerciements.

Tout repart sur des associations en lien avec des enfants malades.

Gregory : c’est suite au décès d’un garçon de 9 ans qui était licencié… C’est aussi pour ça que notre tournoi de Pentecôte porte son nom.

Mathieu : nous veillons à faire des stages avec des catégories différentes à chaque fois… le dernier, c’était pour les U10 à U13. Le prochain sera pour les U15 à U18. C’est là que l’on met en place « EDUCAFOOT », avec une partie terrain et une partie sur le Programme Éducatif Fédéral.

L’année dernière, l’ambassadeur du tri est venu chez les U6 à U11. On avait fait des crêpes, un biathlon autour de l’environnement…

Lors de la semaine du football féminin, nous faisons des portes ouvertes féminines. En fin de saison on fait une journée porte ouverte, pour tous.

En fin d’année, on se retrouve avec tous les parents pour manger et l’après-midi se termine sur le terrain…

Quel est le rôle de Claude BROSSERON ?

Mathieu : Claude n’a pas de catégorie spécifique, il s’occupe un peu de tout. Il peut s’occuper de l’accueil des équipes, être délégué…

Avez-vous quelque chose à rajouter ?

Mathieu : C’est un travail qui est effectué au sein du club, avec l’ensemble des éducateurs et des dirigeants. Aussi bien pour ceux qui sont dans la partie secrétariat, où ils suivent en permanence le suivi, l’envoi des fiches actions, que l’adhérence aux projets. On lance des choses, on adhère au programme mais tout seul on ne peut pas tout faire.

J’en profite donc pour remercier tous les éducateurs, des U6 jusqu‘en U18, qui œuvrent pour le programme éducatif, c’est un vrai travail collectif. Un petit clin d’œil à tous.

En règle générale, que pensez-vous du PEF ?

Mathieu : C’est un outil superbe. C’est un bon complément par rapport à ce qu’on peut faire. Il y a des choses qu’on faisait avant mais c’est bien de le formaliser. Je trouve que les outils sont bien faits, notamment le dernier classeur. Les jeunes joueurs en ont besoin aussi, ça doit faire partie intégrante de nos séances. Sans prendre le dessus sur la partie foot certes mais on est des éducateurs, dans ce mot il y a « éducatif » et on doit être en capacité d’amener des choses sur le terrain et sur l’éducation. On a ce rôle-là aussi, transmettre des messages auprès de nos jeunes.

Gregory : comme disait Mathieu, nous avons un peu le rôle de professeur, on leur apprend certaines choses niveau foot, hygiène, santé, sécurité… Un rôle de prof !

Pensez-vous obtenir le Label la saison prochaine ?

On postule pour le label pour la deuxième saison consécutive. L’an passé, on répondait à tous les critères sauf qu’il nous manquait un éducateur ayant le module U6/U7. Il y a des critères qui ont changé, il nous est imposé d’avoir une équipe féminine. On a des joueuses de catégories U6 à U11, avec Fany GILBERT comme Responsable. Donc on a créé depuis janvier, une équipe féminine U9. On devrait désormais répondre à tous les critères et on espère l’obtenir !

Par Audrey Janvier

Articles les plus lus dans cette catégorie